PARTAGER
Macky Sall au quai de pêche de Potou hier.

Le Président Macky Sall a inauguré hier le nouveau quai de pêche de Potou dont le coût est estimé à 439 millions de francs Cfa. Il a promis aux acteurs de la pêche une enveloppe de 10 mil­liards en guise de subvention pour l’acquisition de moteurs de pirogue de pêche dans le budget 2018.

Le Président Macky Sall a inauguré hier le premier quai de pêche de Potou, une localité située dans la commune de Léona, région de Louga. Il en a profité pour annoncer que la subvention pour l’acquisition de moteurs qui était de 5 milliards en 2017 va passer à 10 milliards de francs Cfa en 2018. Il répondait ainsi favorablement à une doléance des acteurs de la pêche. «On va prévoir 10 milliards en 2018 et 5 milliards en 2019 pour couvrir les 20 mille pirogues du Sénégal, afin que chacune d’elle bénéficie d’une subvention concernant son moteur», s’engage le chef de l’Etat sous les ovations des populations de Potou.
Macky Sall a également promis l’amélioration des investissements de l’Etat dans le secteur. «On va travailler à vous faciliter l’acquisition de camions frigorifiques. On a une commande qui doit arriver dans le cadre de la coopération indienne. L’accès à ces camions vous sera également facilité. On va mettre sur pied une ligne de crédit pour les femmes transformatrices», ajoute-t-il. Par rapport à la raréfaction du poisson dénoncée par les acteurs, M. Sall préconise un rééquipement des pêcheurs afin de s’adapter aux nouvelles réalités de la mer, en leur dotant de «moyens plus accrus afin qu’ils aient des chalutiers et des filets qui peuvent leur permettre d’aller dans les zones où se trouvent les sardinelles».
Par ailleurs, le quai dont la réalisation a coûté 439 millions de francs Cfa permettra d’améliorer les conditions de travail des acteurs de la pêche de cette contrée située au nord-est du Sénégal. Ainsi, après Yoff, Pointe Sarène et Ngaparou, Potou étrenne cet ouvrage qui répond aux normes internationales de la pêche. «Nous avons engagé depuis 2 ans une politique de modernisation des conditions de travail des acteurs de la pêche à travers la construction de quais de pêche, mais aussi des aires de transformation des produits halieutiques. Ces options stratégiques visent à améliorer la gouvernance des pêches, gage d’une croissance durable apte à garantir la résilience océan et des communautés côtières face au changement climatique», a déclaré Macky Sall.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here