PARTAGER

Les condamnés El Hadji Ndiaye et Windom Adika vont méditer en prison sur leur sort. Reconnus coupables hier d’actes contre nature, de violence et de voies de fait, ils ont été condamnés par le juge des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar à une peine de 12 mois de prison ferme.

Pour les délits de violence et voies de fait, actes contre nature, les prévenus El Hadji Ndiaye et Windom Adika ont été condamnés hier, à un an de prison ferme. Cette affaire a eu comme soubassement  la plainte déposée par le premier contre le second. D’abord, a indiqué El Hadji Ndiaye, ils se sont connus à travers le net. De cette relation est née une relation amoureuse entre les deux hommes. En effet, c’est après des rapports sexuels que le sieur Ndiaye s’est rendu compte qu’il a été victime d’une blessure occasionnée par son partenaire au cours des ébats. Pour fermer cette parenthèse, M. Adika lui a remis la somme de 5 mille francs Cfa pour des soins.
Venue réclamer un montant de 35 mille francs Cfa,  une deuxième fois pour les frais d’ordonnance, la victime et son ami en sont venus aux mains. Alors à l’issue de cette bagarre, le couple homosexuel s’en est sorti avec des blessures.
Hier, le représentant du ministère public à la salle des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar a requis la peine d’un an d’emprisonnement ferme contre les deux prévenus. Car pour le procureur, «cela n’est pas admis par la législation sénégalaise. Cela est réprimé par le Code pénal».
Mais pour l’avocat de Windom Adika, son client et son co-prévenu sont «victimes d’une situation et que la prison ne va pas les soigner». Tout en demandant au Tribunal de leur tendre la perche, la robe noire a plaidé une application bienveillante de la loi pénale.
Finalement, le tribunal a reconnu El Hadji Ndiaye et Windom Adika coupables des chefs de «violence et voies de fait, actes contre nature». Une peine de 12 mois de prison leur a été infligée comme correction.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here