PARTAGER

Fatick est considérée à tort ou à raison comme une localité confrontée à un manque criard pour ne pas dire une absence totale- de maçons hautement qualifiés. Aussi, en vue de combattre ce stéréotype, la chambre de métiers, en collaboration avec la Giz, a-t-elle fait bénéficier à quinze jeunes maçons de la capitale du Sine, âgés entre 18 et 35 ans, d’une formation en techniques d’exploitation d’un plan, de fondation et d’élévation d’un bâtiment et sur les normes de sécurité, entre autres. Au terme de cette session de formation qui a duré cinq jours, chaque jeune a reçu hier un kit composé d’équipements de maçonnerie en plus d’une attestation. A en croire le président de la chambre de métiers de Fatick, cette activité entre dans le cadre du programme de renforcement de capacités des artisans de la région de Fatick que lui et ses collaborateurs ont initié depuis deux ans. Outre le secteur de la maçonnerie, renseigne toujours Issa Dièye, la chambre de métiers a, pendant ces deux dernières années, également formé d’autres artisans évoluant dans les domaines de la menuiserie et de la transformation de produits locaux. «A ce jour, nous avons aidé à renforcer les capacités de quelque 350 artisans à travers la région de Fatick», s’est-il réjoui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here