PARTAGER

Ils s’étaient aimés pendant 5 ans durant lesquels ils avaient vécu en concubinage pendant 2 ans. Alors que Fabrice Roger Malou et Dieynaba Baldé avaient retenu une date pour convoler en justes noces, la relation a viré au drame. Car, la dame Dieynaba Baldé a poignardé son amoureux dans la région du cœur. Les faits se sont produits en 2015 à Grand-Yoff. La prévenue, qui comparaissait hier pour meurtre, encourt 5 ans de prison. Selon les déclarations de la sœur de Fabrice Malou, contenues dans le procès-verbal, c’est la prévenue qui lui a expliqué les faits avant qu’elle ne lui conseille de ne pas fuir. Mais, elle s’est rendue en Gambie. Après avoir rencontré le marabout de son concubin, elle est revenue au bercail après 3 jours de cabale pour se livrer à la police.
Hier devant la barre, Dieynaba Baldé n’a pas cherché à travestir la vérité. Mais, elle a tenté tout de même de diluer sa responsabilité en prétextant une situation malencontreuse. Par conséquent, la défense a invité le juge à tenir compte de la personnalité de la prévenue, qui était amoureuse de son copain. Selon Me Tall, elle l’a atteint au cœur sans le vouloir et l’a aidé à descendre les escaliers et lui a remis la somme de 10 000 francs pour aller se soigner. «Elle n’était pas animée d’un sentiment de donner la mort», plaide l’avocat, qui a demandé de disqualifier les faits en homicide involontaire et une application bienveillante de la loi. La décision sera rendue le 24 décembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here