PARTAGER

Le préfet de Thiès avait remis à un Agent de sécurité de proximité (Asp) un lot d’autorisations de circuler pour automobilistes, destinées aux ayants droits. L’Asp devait juste ajouter le nom des bénéficiaires, mais véreux, il s’est mis à les vendre au plus offrant,  entre 25 000 et  30 000 Fcfa.

Le Parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire et le mandat de dépôt contre l’Asp pour escroquerie, détournement de deniers publics, faux et usage de faux sur des actes administratifs informe Libération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here