PARTAGER

Le Sénégal vient de bénéficier d’un financement de 86 milliards de francs Cfa du Fonds international de développement agricole (Fida) pour la période 2019-2024. «Aujourd’hui nous sommes là pour parler du futur et plus précisément des six prochaines années pour lesquelles, dans le Cadre des opportunités stratégiques du pays (Cosop), le Fida prévoit d’investir avec le gouvernement du Sénégal 150 millions de  dollars (soit plus de 86 milliards de francs Cfa) pour trois nouveaux projets», a annoncé hier, Benoît Thierry, représentant du Fida au Sénégal, et directeur du Hub Afrique, lors d’un atelier de validation du Cosop pour la période 2019-2024. Il informe que «le premier (projet) sera signé d’ici la fin de l’année et couvrira les régions de Matam, Tambacounda, Kédougou et Kolda». «Ce nouveau projet est en phase avec le Plan Sénégal émergent (Pse) et le nouveau Pracas (Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise)», a dit le représentant du Fida. «Les deux autres projets concernent le Projet d’appui aux filières agricoles (Pafa) sur l’Ouest du pays avec une extension dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick, Diourbel et Louga et le Programme d’appui au développement agricole et à l’entreprenariat rural (Padaer) dans les régions de Tambacounda, Kédougou, Kolda et Matam», a encore indiqué M. Thierry, «satisfait» de la collaboration de «40 ans» entre l’Etat et le Fida.
«Un programme extrêmement important», a commenté Dogo Seck. Le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture est d’avis que ledit programme va «accélérer la cadence de l’agriculture dans les régions concernées». «Avec ce programme qui va rendre le milieu rural encore plus attractif, nous sommes sur la voie de la transformation structurelle de l’économie qui est un  axe fort du Pse (…) Tout est mis en œuvre pour créer les conditions de production, la mécanisation, le développement durable des exploitations agricoles et permettre aux jeunes entrepreneurs de s’insérer dans des chaînes de valeur dynamiques», a-t-il soutenu, non sans relever les performances acquises à travers les projets déjà en cours dont le Padaer, le Pafa, le Pafa extension.
abndiaye@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here