PARTAGER

Le Syndicat autonome de l’enseignement du supérieur (Saes) ne baisse pas les armes. Ce syndicat, qui reproche au gouvernement de n’avoir pas respecté l’accord qu’il a signé avec ses responsables le 17 mai 2016 sur la question des retraites, va aller en grève mardi et mercredi prochains. Dans un communiqué, le Bureau national dudit syndicat, qui appelle ses militants à respecter ce mot d’ordre de grève, rappelle «que les formations payantes doivent également être suspendues». Il leur demande aussi «de ne pas s’inscrire sur les listes de présidents de jury pour la session 2017 du  Baccalauréat».
Dans le document, on motive cette décision par «l’immense déception des enseignants face à l’attitude du gouvernement qui a mis le Saes devant le fait accompli en s’éloignant de l’accord conclu avec le syndicat en date du 17 mai 2016». «En effet, au lieu de respecter son engagement à mettre en place une retraite décente pour les enseignants chercheurs, le gouvernement préfère éroder leur pouvoir d’achat en instaurant une diminution déguisée de salaires pour combler le déficit du Fonds national de retraite dont il est le seul responsable», a-t-on expliqué.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here