PARTAGER

Les nouveaux bacheliers non-orientés, regroupés autour d’un collectif, ont battu hier le macadam pour dénoncer la situation qu’ils traversent actuellement et qu’ils considèrent comme une injustice dont ils sont victimes : leur non-orientation par les services du ministère de l’Enseignement supérieur. Ces protestataires n’excluent pas d’élever le niveau de leur lutte en cas d’absence de réaction des autorités de tutelle. Partie du Couloir de la mort, la procession de ces manifestants a arpenté l’avenue Cheikh Anta Diop pour finir aux abords des locaux de la Poste de Médina.
1 346 est le nombre de nouveaux bacheliers qui ne sont pas orientés dans les universités et instituts publics d’enseignement supérieur. Souley­mane Diouf, coordonnateur du Collectif des nouveaux bacheliers non-orientés, conteste les annonces faites par le ministre de l’Ensei­gnement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh Oumar Hanne. Ce dernier est accusé d’avoir indiqué que tous les étudiants ont été orientés dans les universités du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here