PARTAGER

Arrêté la semaine dernière puis placé sous mandat de dépôt pour «injures publiques» à l’encontre du Dg de l’Agence du patrimoine bâti de l’Etat, Abdou Karim Fofana, et de son épouse, Salimata Dièye, le reporter-photographe Mamadou Gomis a écopé hier d’une peine de 2 mois ferme.

Le réseau social Facebook a encore fait une victime. Pour un simple commentaire d’un post, le reporter-photographe, Mama­dou Gomis, s’est retrouvé derrière les barreaux. Il a été reconnu hier coupable d’injures publi­ques par le juge des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar. Pour ce délit, le reporter a écopé de 2 mois d’emprisonnement ferme.
Le prévenu a été attrait à la barre par l’épouse de son «ami» Abdou Karim Fofana, directeur général de l’Agence du patrimoine bâti de l’Etat. En effet, il est ressorti des débats d’audience que Mme Salimata Dièye a été attaquée dans le commentaire de M. Gomis sur une publication de son mari sur le réseau social.
Le prévenu aurait écrit des «propos désobligeants» à l’encontre du couple Fofana. A la barre, le reporter-photographe, après des tergiversations, a reconnu les faits pour lesquels il était poursuivi. Dans le même temps, il a regretté son geste avant de présenter ses excuses à Abdou Karim Fofana et à sa femme. C’est ce qui fait dire à ses conseillers à l’endroit du juge et ses assesseurs qu’«une faute avouée est à moitié pardonnée». Selon les avocats de la défense, leur client avait agi «sous le coup de la colère, ce qu’il ne devrait pas faire». «Il était dans ses moments de faiblesse. Il a commenté dans la colère. Au­jourd’hui, il a appris la leçon selon laquelle on ne prend jamais une décision dans la colère», tempère un avocat. Pour toutes ces raisons, la défense a plaidé une application extrêmement bienveillante de la loi pénale.
Le procureur, quant à lui, a requis 3 mois de prison ferme. Finalement, le Tribunal a reconnu coupable Mamadou Gomis d’injures publiques. Il a été condamné à 2 mois de prison ferme.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here