PARTAGER


Samuel Sarr a pris sa décision. Candidat recalé parce que n’ayant pas obtenu le nombre de parrains requis pour participer à la Présidentielle, il a rejoint Macky Sall. Dans une déclaration, le leader du parti Libéralisme social sénégalais (Lss) informe qu’après «une large concertation» avec ses «délégués régionaux, mouvements de soutien et partis alliés», il a décidé de «renouveler le pacte de confiance avec le Président Macky Sall pour les 5 prochaines années». La raison évoquée par Samuel Sarr, c’est de permettre au Président sortant «d’achever les chantiers structurels qu’il a engagés partout à travers le pays». Dans le document, l’ancien membre du Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses camarades qui disent se soucier de l’indépendance de la justice exhortent le Président Sall à «poser des actes forts» pour la renforcer et «promouvoir l’Etat de droit, défendre les libertés et veiller strictement sur l’équilibre budgétaire». Par ailleurs, M. Sarr informe qu’il ne renonce pas à sa «volonté de solliciter un jour à nouveau le suffrage de nos compatriotes». A l’en croire, il a seulement décidé de différer ses «ambitions politiques au profit de l’intérêt général».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here