PARTAGER

Les femmes de Benno bokk yaakaar visent le premier tour pour offrir un second mandat au Président Macky Sall en 2019. C’est leur présidente, Ndèye Marème Badiane qui a affiché cette volonté hier au cours d’une assemblée de la structure au Cices. «Notre objectif est de faire passer au premier tour le Président Macky Sall. Pour ce faire, nous comptons remporter l’électorat à Dakar avec un score de 80%. Dakar reste le maillon faible au vu de la défaite que nous avions subie aux dernières élections. On a tendance à baisser la tête en invoquant les faibles scores dans la capitale avec 3000 voix que nous y avons récolté pour remporter les Législatives», a-t-elle constaté. S’exprimant dans le cadre de cette assemblée générale de «remobilisation des troupes», la présidente des femmes de la majorité présidentielle annonce la mise en œuvre d’un plan d’actions dont l’un des points focaux est l’organisation d’un forum par les responsables départementaux et communaux. Il s’agira, selon elle, de «rendre visible le bilan positif du chef de l’Etat». Une manière de répondre, sans le citer, au leader de parti Rewmi, Idrissa Seck, qui qualifie le bilan de Macky Sall de «condensé de slogans».

Aminata Tall : «Le Président ne devait pas décréter 2018,
une année sociale…»
Présente à la  rencontre, la présidente du Conseil économique et social (Ces) s’est engouffrée dans cette brèche. «Le Président Macky Sall ne devait pas décréter 2018, une année sociale. Par ce que depuis qu’il est installé à la tête du pouvoir, il ne fait que du social. Son bilan élogieux milite en faveur de sa réélection en 2019 et qui se décline en termes  de bourses sociales distribuées aux plus démunis, à la gratuité des soins pour le 3ème âge, entre autres. Le Président Macky Sall devait faire de 2018 une année de réengagement pour renforcer ce que nous avons. Sa mandature est sociale», a dit Aminata Tall.
Sur la perturbation de l’année scolaire rythmée par les grèves des enseignants, Mme Tall invite les syndicats à mettre en avant «l’intérêt général au détriment des intérêts personnels».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here