PARTAGER

Plusieurs joueurs sélectionnés pour les qualifications de l’AfroBasket 2017 rateront une ou plusieurs rencontres dans les semaines à venir en France. «Pour rappel, les clubs sont dans l’obligation de libérer les joueurs appelés en sélection nationale.» Sur le parquet de l’Asvel et face à Nancy, Orléans devra se passer de son ailier Antoine Mendy. Le club, à la lutte pour le maintien en Pro A, a confirmé sur son site Internet qu’il sera bien libéré. Ce dernier doit disputer une rapide campagne de qualification pour l’AfroBasket 2017 (du 19 au 26 mars) avec le Sénégal face au Cap-Vert, au Mali et à la Guinée. Les deux premiers sont qualifiés pour la compétition finale qui aura lieu au Congo du 19 au 30 août 2017. Dans sa sélection, il sera accompagné par plusieurs autres joueurs évoluant en France comme Maleye Ndoye (Paris-Levallois), Xane D’Almeida (Tarbes) et Moise Diame (Blois).
Le Mali, coaché par Sylvain Lautié sur cette campagne de qualification (autrement il s’occupe désormais de la sélection féminine), comptera également des joueurs du championnat comme Drissa Ballo (Aix-Maurienne).
Ce ne seront pas les seules sélections à bénéficier de l’apport de joueurs en pleine saison française puisque l’Algérie notamment  pourra faire jouer Samir Mekdad de l’Alm Evreux. Ce dernier n’a pas été libéré pour le premier tour de qualification à Alger mais y sera pour le second à Tunis. Autre joueur notable sélectionné pour ces campagnes de qualification, le capitaine de Lille Jean-Victor Traoré (avec le Burkina Faso).
Avec l’ouverture de fenêtres internationales (qui seront respectées en Pro A contrairement à l’EuroLeague ou la Nba bien entendu), ce problème ne devrait plus en être un à l’avenir pour les clubs français comptant parmi leurs rangs des joueurs internationaux.
Bebasket.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here