PARTAGER
Photo d’illustration.

Le mouvement Goungué Macky Sall (Gms) pour l’émergence et le développement compte accompagner la vision du Président Macky Sall. Re­grou­pés jeudi au Centre national de formation et d’action (Cnfa) de Rufisque, les membres de la section locale dirigée par El Hadj Djibril Ndoye ont tenu à marquer leur entrée en matière de belle manière. «300 hectares de terres seront mis à la disposition de la jeunesse, particulièrement celle de Rufisque et sa banlieue, dans la vallée du fleuve Sénégal, afin de gagner le pari de l’autosuffisance alimentaire et du manque d’emplois constaté», a fait savoir le président Ndoye. Selon lui, «le problème du chômage ne peut pas être réglé par l’Etat ; d’où, pense-t-il, la nécessité pour tous de s’y engager pour aider la jeunesse du pays. L’agriculture est un moyen sûr pour enrôler le maximum de personnes afin qu’elles puissent trouver la dignité et se servir d’abord avant de servir son pays».
Sur le choix de la vallée du fleuve pour des personnes vivant dans le département de Rufis­que, M. Ndoye d’expliquer : «A Rufisque, nos pères et grands-pères vivaient de l’agriculture et entretenaient ainsi leur famille, mais aujourd’hui, il  n’y a plus de terre. Toutes les zones cultivables ont été transformées en habitation. Avec nos relations et le soutien des autorités, nous avons pu obtenir des terres dans le Walo et c’est là-bas que nous allons réaliser nos projets agricoles». Une opération qui, à l’en croire, va démarrer «en février 2017 et mobiliser 500 jeunes».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here