PARTAGER
Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’action sociale.

L’Etat a besoin de la mobilisation de tout le Peuple pour faire face, voire endiguer, le coronavirus. La presse pour sa part doit y jouer un rôle important en donnant la bonne information aux populations. Selon emedia.sn, le ministre de la Santé et de l’action sociale a rencontré hier les patrons de presse en ce sens. L’objectif, barrer la route aux rumeurs et fausses informations sur l’épidémie du coronavirus. «Le ministère de la Santé a une belle tradition de collaborer avec la presse. Nous devons faire front pour renforcer la sensibilisation et barrer la route à la rumeur et aux fausses informations», a soutenu le ministre Abdoulaye Diouf Sarr. Et ce dernier de renchérir : «Il faut un plaidoyer fort pour convaincre la communauté. Il faut l’annulation ou la guerre contre les rumeurs et les idées fausses. Nous comptons sur vous pour régler cette équation qui peut impacter notre stratégie de lutte contre la maladie.»
Pour l’heure, les cas enregistrés au Sénégal sont tous des patients étrangers et jusqu’ici aucun décès n’a été signalé. Ainsi, le ministre exhorte les journalistes à éviter de verser dans une stigmatisation qui peut être dangereuse car, dit-il, la maladie n’a pas de couleur encore moins de frontière. L’im­portant, c’est de participer à la croisade mondiale contre le Covid-19, dit-il. «C’est ensemble que nous devons réussir le combat.» Le renforcement de la surveillance au niveau de tout le territoire, des districts sanitaires, à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) sont entre autres dispositions prises par l’Etat pour éviter la propagation de la maladie. Abdoulaye Diouf Sarr a aussi informé que c’est une approche multisectorielle et inclusive qui a été mise en place pour lutter contre le coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here