PARTAGER

Des chercheurs de 27 thinks tanks de la Chine et de pays africains souhaitent travailler ensemble pour lutter contre le Covid-19. Cela à travers une étroite collaboration multilatérale et bilatérale entre la Chine et l’Afrique.

La diffusion mondiale du Covid-19 met en évidence le besoin critique et l’urgence de la coopération internationale. «La pandémie de coronavirus a rappelé clairement que dans notre monde interconnecté, aucun pays ni aucune Nation n’existe pour lui-même. Il a affirmé une fois de plus que la réalisation d’un continent et d’un monde sans faim ni maladie nécessite l’effort collectif de tous», lit-on dans un communiqué conjoint d’une soixantaine de chercheurs de 27 thinks tanks de la Chine et de 14 pays africains suite à une vidéoconférence internationale.
La Chine se tient prête à partager ses expériences, apporter son aide et soutien à l’Afrique, afin de relever collectivement les défis communs du Covid-19 et construire un avenir partagé pour l’humanité. Alors que le continent s’efforce d’éliminer la pauvreté, les inégalités et le sous-développement dans des circonstances déjà limitées, la progression du coronavirus pourrait représenter un revers réel et grave pour tous les pays africains. «Nous croyons qu’il faut dissiper les nuages sombres du Covid-19 grâce à la coopération et à la solidarité internationales», ont déclaré les chercheurs qui rejettent l’approche négative qui prévaut dans certains pays et régions pour politiser la lutte contre le Covid-19.
Ainsi, l’Afrique et la Chine s’engagent à mener conjointement la bataille contre le Covid-19, qui représente une menace croissante et sérieuse pour le bien-être politique, économique et social de l’Afrique et de la Chine, ainsi que pour la Communauté internationale dans son ensemble. A cet effet, les chercheurs proposent de travailler ensemble, bilatéralement et multilatéralement, pour rester attachés à la coopération internationale et multilatérale dans les efforts pour lutter contre le Covid-19. Il s’agit d’éviter de politiser la question, d’alimenter la stigmatisation et de créer de la partialité et des préjugés en adoptant des principes moraux universellement acceptés. S’y ajoute le renforcement de la coopération entre l’Afrique et la Chine dans les soins médicaux et de santé, notamment en apportant un soutien aux centres africains de contrôle et de prévention des maladies pour leur permettre de renforcer les infrastructures et les systèmes de santé du continent dans leurs réponses nationales respectives et dans l’effort continental.
Les chercheurs en santé souhaitent aussi renforcer la collaboration de recherche conjointe entre l’Afrique et la Chine sur les problèmes critiques qui émergent pour freiner la propagation du Covid-19, y compris la sécurité de la santé publique et la lutte contre les maladies, ainsi que la préparation aux crises et la capacité de gouvernance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here