PARTAGER

Les camarades de Babacar Diop, enseignant-chercheur au Département de philosophie à l’Ucad, veulent mener la bataille pour sa libération hors du Sénégal. En effet, le Syndicat des enseignants du Sénégal (Sudes/Esr) a décidé de porter le combat devant la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et la Cour africaine des droits de l’Homme. Pour le secrétaire général du Sudes/Esr, Oumar Dia, et ses camarades, Dr Diop jouit d’une garantie de représentativité. «Quand quelqu’un remplit cette condition, on ne le met pas en prison, sauf après jugement. Soit le juge d’instruction qui l’a mis sous mandat de dépôt ignore qu’il remplit cette condition soit il est tout simplement téléguidé», estiment-ils dans un communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here