PARTAGER
Cheikh Mbow, Coordonnateur national de la Cosydep.

La Cosydep joue la carte de la médiation pour convaincre les époux, qui ont empêché leurs épouses de passer les épreuves d’anticipées de philosophie, à les laisser subir les épreuves de remplacement de philo et le reste des épreuves du Bac.
La Cosydep espère que les nouvelles mariées, qui se trouvent actuellement à Dakar, pourront regagner Podor et passer cet examen. Il s’agit aussi d’empêcher une troisième candidate de se ren­dre en Mauritanie et, donc, de ne pas éventuellement faire le Bac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here