PARTAGER

Le président de la Confé­dération africaine d’Athlé­tisme (Caa), Hamad Kalkaba Mal­boum, a annoncé la création d’un groupe de travail pour réfléchir sur l’épineux problème de la fuite des talents africains, en marge du 27ème congrès de la Caa.
En réponse à cette préoccupation évoquée en marge du congrès tenu les 9 et 10 octobre à Skhirate au Maroc, M. Kalkaba a invité les Fédérations africaines à offrir de meilleures conditions de préparation à leurs athlètes et à leur garantir des plans de carrière.
«Nous devons comprendre qu’il n’est pas bon de laisser nos meilleurs athlètes s’en aller. Nous avons intérêt à garder nos athlètes les plus performants chez nous et pour ce faire, il va falloir leur offrir les meilleures conditions au lieu d’attendre une quelconque loi de l’Asso­cia­tion Internationale des Fédé­rations d’Athlétisme (Iaaf)», a plaidé M. Kalkaba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here