PARTAGER

La Légion de la gendarmerie d’intervention (Lgi) n’a plus de commandant. Le colonel Issa Diack a été relevé de ses fonctions pour manquement dans l’exécution du service.

Son hiérarchie lui reproche le fait d’avoir « pris unilatéralement l’initiative de poursuivre des trafiquants de drogue » renseigne La Tribune. Qui précise que n’ayant pas réussi à prouver la culpabilité des supposés trafiquants, le colonel Diack a payé de son poste l’opération qui a mal tourné.

Ainsi le colonel Diack a été sanctionné pour avoir agi seul. Par conséquent il est désormais affecté à la gendarmerie nationale comme adjoint au général Mamadou Diouf.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here