PARTAGER

L’institution dirigée par Pape Oumar Sakho lance le «Prix de thèse du Conseil constitutionnel». Cette distinction, d’après l’institution, a pour but de «promouvoir la recherche et de récompenser l’excellence et l’originalité des travaux menés dans le domaine des sciences juridiques en général et dans les matières relevant de son domaine de compétence en particulier». Dans un communiqué, le Conseil constitutionnel souligne que le «Prix de thèse» donnera lieu à une subvention en vue de la publication ou de la vulgarisation de la thèse primée. L’institution précise que le concours est ouvert aux docteurs en droit qui doivent être de nationalité sénégalaise, soit rattachés à une université sénégalaise, soit titulaires d’un doctorat délivré par une université sénégalaise ou tout autre établissement sénégalais d’enseignement supérieur habilité à décerner le grade de docteur en droit. «Les travaux concernés par le «Prix de thèse du Conseil constitutionnel», qu’ils soient publiés ou non, doivent être rédigés en langue française et soutenus dans les deux années civiles précédant la date de la remise du prix (2019 étant l’année de référence pour la présente édition) et doivent s’inscrire dans l’un des champs disciplinaires traitant notamment de la justice constitutionnelle, des institutions politiques, du droit constitutionnel et du contentieux électoral ou abordant des problématiques transversales susceptibles d’entrer dans le champ des activités de la juridiction constitutionnelle», ajoute le Conseil constitutionnel. Et ceux qui sont intéressés ont jusqu’au 31 janvier 2020, dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature. Et l’adresse conseilconstitutionnel.sn est indiquée pour plus d’informations sur le règlement du prix et le dossier de candidature à fournir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here