PARTAGER

Dans le cadre de sa contribution au programme d’autosuffisance en moutons de Tabaski, l’antenne régionale de Fatick du Programme multinational de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2rs) a procédé hier à la remise symbolique de 80 brebis et de 21 chèvres à des ménages vulnérables des neuf communes prioritaires du programme 2016-2017 que sont Niassène, Diossong, Djilor, Dionewar, Mbéllacadiao, Nia­khar, Fimela, Mbar et Colobane.
Selon le chef de l’antenne régionale du P2rs, Mamadou Camara, ce geste vise, entre autres, à accompagner ces ménages vulnérables en améliorant sensiblement  leurs revenus. Au­trement dit à renforcer leur résilience à l’insécurité alimentaire. Dans le même ordre d’idées, 100 foyers améliorés ont été remis à ces mêmes familles. Une façon selon toujours M. Camara, de contribuer à la préservation des ressources naturelles.  «Dans le programme de 2017, il est prévu de mettre à la disposition d’autres familles vulnérables de la région de Fatick, 200 brebis, 200 foyers améliorés et 1000 sujets de volaille», a par ailleurs renseigné M. Camara. Lequel, en compagnie du gouverneur, Souleymane Ciss, a également, procédé à la  réception provisoire du tout nouveau siège du P2rs sis dans l’enceinte de la Direction régionale du développement rural (Drdr). Cet édifice a coûté une enveloppe de 19 millions 500 mille francs Cfa.

dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here