PARTAGER

Macky Sall a assoupli certaines mesures tout en maintenant la pression sur les populations. Il a signé hier un décret prorogeant pour la troisième fois l’Etat d’urgence qui va courir jusqu’au 30 juin. Il s’agit d’un nouvel acte posé par les autorités qui avaient déjà annoncé la prolongation de la fermeture des frontières aériennes et terrestres jusqu’à la fin du prochain mois. La survenue de deux nouveaux cas importés l’atteste aisément.
Décrété le lundi 23 mars 2020, au tout début de la lutte contre le coronavirus au Sénégal, 20 jours après le premier cas recensé au Sénégal, l’Etat d’urgence visait à contenir la propagation. Il sera assorti d’un couvre-feu de 20h à 6h du matin avant qu’il ne soit réaménagé plus tard. Dans les prochaines heures, le ministre de l’Intérieur, qui continue à serrer la vis sur la circulation des personnes et des biens, va détailler les mesures d’accompagnement qui vont escorter la nouvelle mesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here