PARTAGER

Le Mouvement pour le socialisme et l’unité (Msu) s’est prononcé sur le dialogue politique lors de la dernière réunion de son secrétariat politique. Dans un communiqué, le Msu appelle «au sens des responsabilités et à la sérénité de tous les acteurs que sont l’Etat, les partis d’opposition et la société civile pour établir un dialogue social inclusif». Pour les membres de ce parti, ce dialogue doit être «sincère, propre à assurer une pacification durable de notre système politique». Massène Niang et ses camarades saluent «l’initiative des partis qui ont rejoint la rencontre pour instaurer un dialogue inclusif pour une démocratie apaisée».
Concernant la question de l’indépendance et la démocratisation de la justice, ce parti membre de Benno bokk yaakaar note «la pertinence» de la proposition du Président Macky Sall adressée aux responsables de la justice pour «une amélioration de notre système judiciaire» et «une démocratisation sans contestation». Le Msu souhaite que la société civile soit aussi associée à cette consultation du chef de l’Etat dans la recherche d’un consensus sur la démocratisation de la justice.
dkane @lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here