PARTAGER

La construction de nouveaux cantonnements militaires initiée par l’Etat du Sénégal, vise à assurer un meilleur maillage sécuritaire du pays, a indiqué mardi, le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba. M. Kaba s’exprimait lors de la cérémonie officielle d’inauguration et de baptême du camp militaire de Némanding, un village situé dans la commune de Toubacouta et proche de la Gambie. Ainsi, a rappelé le ministre des Forces armées, le 22ème bataillon de reconnaissance et d’appui, les 32ème et 34ème bataillons d’infanterie ainsi que le 23ème bataillon de reconnaissance et d’appui ont été implantés respectivement à Louga, à Ourossogui, à Kédougou et à Némanding.
La dégradation de la situation sécuritaire dans la sous-région marquée par le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, «commande d’agir dans le renforcement de notre veille et la préparation d’une riposte appropriée», a-t-il soutenu.
«C’est à ce prix que nous pourrons assurer notre mission régalienne de défendre l’intégrité du territoire et d’assurer la sécurité des populations et de leurs biens», a-t-il insisté.
Il a par ailleurs souligné que la cérémonie d’inauguration du camp militaire de Némanding s’inscrit «parfaitement dans la volonté politique de l’Etat du Sénégal résolument engagé depuis plusieurs années dans le renforcement des moyens humains et matériels de nos forces de défense et de sécurité et l’amélioration de leurs conditions de travail».
Des autorités militaires, administratives et territoriales ont pris part à cette cérémonie.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here