PARTAGER
Pr Pape Demba Sy.

Le président de la République a plaidé pour une annulation de la dette des pays africains. Ainsi, pour faire entendre la voix du continent, une démarche dans ce sens vient de naître. Alors, cette initiative lancée est sous forme de pétition pour «une mobilisation de tous les Africaines, Africains et les ami (e)s du continent à travers le monde, en vue de dresser un large front pour l’annulation de la dette publique des Etats africains». En effet, elle émane de la Confédération pour le socialisme et la démocratie (Cds) et de la Convergence des écologistes du Sénégal. Ces deux entités se disent préoccupées par l’impact négatif que la pandémie du Covid-19 aura sur l’économie, les finances et les populations africaines de manière générale. C’est ainsi qu’elles appellent toutes les forces politiques, sociales, économiques, culturelles, citoyens d’Afrique et du monde, etc., acquis à l’objectif indiqué, à «signer et à faire signer» la présente pétition. Dans un communiqué, le coordonnateur de la Conférence des leaders de la Cds rappelle que «les scénarii-catastrophes se déclinent les uns après les autres, mais tous les spécialistes s’accordent, pour la première fois depuis 25 ans, sur une récession pour les pays d’Afrique subsaharienne». Et Pr Pape Demba Sy d’ajouter : «Au plan agricole et alimentaire, la Fao estime que cette pandémie menace à la fois les vies et les moyens d’existence des populations. Le risque d’une crise alimentaire est imminent si des mesures ne sont pas prises rapidement pour protéger les plus vulnérables, préserver les chaînes d’approvisionnement alimentaire mondiales et atténuer les effets de la pandémie sur l’ensemble du système alimentaire.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here