PARTAGER

Les inondations avaient provoqué la dissolution du Sénat en 2013 avant la naissance du Haut conseil des collectivités territoriales en 2016. Cette dernière institution sans président depuis le décès de Ousmane Tanor Dieng doit disparaître pour les mêmes causes, de l’avis de jeunes du parti Rewmi. Lors de leur Secrétariat national hier, les camarades de Idrissa Seck ont «compati» aux désagréments subis par les populations à cause des inondations. Dans un communiqué, ils condamnent «l’incompétence» du gouvernement à prendre correctement en charge les préoccupations du Peuple sénégalais. «Le Secrétariat national des jeunes de Rewmi invite le gouvernement à se pencher sérieusement sur le problème des inondations qui affectent principalement Dakar et sa banlieue et les régions de l’intérieur du Sénégal et à dissoudre sans délai le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et affecter les ressources de cette institution à la prise en charge correcte de cette problématique», plaident les jeunes Rewmistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here