PARTAGER

Réunis autour de l’Alliance rurale pour l’émergence du Sénégal, Alé Lô et Cie ont décidé de se lancer pour les prochaines élections législatives. Leur objectif est de mieux prendre en charge les besoins du monde rural.

L’Alliance rurale pour l’émergence du Sénégal (Are-Sénégal) souhaite que les élus du monde rural émanent de la «vraie base». D’après son président Alé Lô, les choix opérés par les états-majors politiques lors des élections ne prennent pas toujours en compte les aspirations des populations de ces localités. Samedi, le Bureau exécutif de cette plateforme «apolitique», selon ses responsables, a annoncé son intention de briguer les suffrages des Sénégalais lors de ces élections législatives prévues cette année. L’objectif est d’apporter «un changement et que, désormais, les populations à la base puissent choisir leurs représentants», décline M. Lô. «L’idée est que, chaque fois que les échéances se pointent à l’horizon, que Are puisse se positionner et voir dans quelle mesure elle peut compter sur ses propres forces. Ce que nous avons le plus déploré, c’est qu’en règle général, surtout qu’en ce qui concerne les élections municipales ou législatives, très souvent, les décisions sont prises au sommet sans en associer la base. Si on dit que 60 à 70% des populations habitent dans les zones rurales, il est tout à fait normal que ceux qui les représentent soient choisis par ces mêmes acteurs du monde rural. Ce n’est malheureusement pas souvent le cas», déplore le maire de Taïba Ndiaye.
Mise sur pied au lendemain de l’élection du Président Macky Sall, Are-Sénégal, qui regroupe des acteurs du monde rural de toutes obédiences politiques, compte s’appuyer sur ses ressources humaines pour appuyer les politiques publiques. «Le développement ne va pas sans la politique. Nous ne sommes pas contre les politiques parce que nous devons servir le monde rural. Nous voulons juste avoir la reconnaissance des autorités au plan publique de manière à servir ces populations du monde rural», assure le président de Are Sénégal. En ce sens, la structure n’exclut pas une alliance avec l’Apr lors des élections législatives. En attendant ses responsables comptent sillonner les foyers religieux du Sénégal pour les sensibiliser autour des missions de la plateforme.
bgdiop@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here