PARTAGER

Loin de la polémique sur la tête de liste de Benno bokk yaakaar à Guédiawaye, Abdou Khafor Touré investit le terrain en direction des élections législatives du 30 juillet. Lors d’une Assemblée générale le week-end dernier, il a dégagé une feuille de route pour une majorité parlementaire renouvelée. «Nous avons un slogan qui est ‘’Wakhinane en mouvement’’ qui a pour objectif de participer à la victoire dans le département de Guédiawaye. Une mobilisation et des animations au niveau de la base sont prévues dans ce sens. Aujourd’hui, nous avons 45 mille inscrits dans la commune de Wakhinane Nimzatt et nous sommes très satisfaits du travail accompli. Plus de 250 jeunes vont sillonner le terrain pour massifier et remobiliser l’électorat», a dit le conseiller municipal de Wakhinane Nimzatt.
Interpellé sur la candidature de Aliou Sall à la tête de la liste de Bby départementale, M. Touré répond : «Il faut être clair, je pense que par rapport à ce qui passe à Guédiawaye, on doit avouer que la situation est très confuse. Nous avons travaillé sur plusieurs schémas pour faire du maire Aliou Sall tête de liste du département de Guédiawaye. Aujourd’hui, le chef de l’Etat, sur la base d’informations à sa disposition et de ses critères d’appréciation, a décidé de le faire sortir de cette liste. Il faut dire que c’est injuste pour Aliou Sall.» Le non moins directeur des opérations techniques du Fongip d’ajouter : «Quelle que soit la situation, nous devons être en ordre de bataille pour gagner les élections législatives, quel que soit le candidat. Et je soutiens intégralement la décision du président de la République.»

latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here