PARTAGER

Mbaye Niang est plus que jamais déterminé à porter le maillot de l’Olympique de Mar­seille. Le club Phocéen manifeste depuis quelque temps sa volonté de s’offrir le Sénégalais.
Pour sa part, l’attaquant du Stade Rennais n’est pas insensible à cet intérêt. La nouvelle déclaration faite sur le plateau du Canal Football Club peut être considérée comme un nouvel appel du pied de Mbaye Niang à l’Om. «C’est flatteur (les rumeurs autour de l’Om). Il n’y a pas de fumée sans feu. Il y a eu des discussions, mais aujourd’hui, il n’y a rien de concret. (…) L’Om a aussi des problèmes à régler. (…) Oui c’est un club qui m’intéresse, c’est un club qui a une belle histoire, ils ont aussi des supporters chauds, comme j’aime bien. Si ça doit se faire, ce sera avec grand plaisir et quoi qu’il arrive, le Stade Rennais restera dans mon cœur, c’est un club qui m’a relancé», remercie le joueur sous contrat jusqu’en 2023 avec les Rennais.
Conscient du problème financier des clubs en raison de la pandémie du Coronavirus, Niang se dit prêt à baisser son salaire. «Si j’ai le projet sportif comme j’ai eu à Rennes, je peux baisser mon salaire car je vais prendre du plaisir et gagner des trophées», prévient-il ; assurant au passage que les choses ont toujours été claires avec Rennes, surtout depuis le départ de Olivier Létang. «Les dirigeants savent aujourd’hui mes intentions : retrouver un grand club. Sans dénigrer le Stade Rennais qui est un bon club, un très bon club. C’est le club qui m’a permis d’être heureux et de retrouver cette joie de jouer au football.»

Condamné pour être entré sur un hippodrome à huis clos
Mbaye Niang a été vu sur l’un des hippodromes de Marseille, celui de Vivaux, qui était en principe à huis clos. Résultat, le joueur a écopé d’une amende de 1 500 euros infligée par les commissaires des courses. Quatre personnes qui l’accompagnaient, dont le président du comité régional, Patrick Dreux, ont également été condamnées à payer la même somme. Niang était venu le 12 mai assister à la victoire d’un de ses chevaux, «Swetty Beauty». Le quintet des condamnés s’est défendu en prétendant que le portail était ouvert et qu’ils ont pu accéder sans entrave ni contrôle au restaurant panoramique (désaffecté) qui domine la piste. Les commissaires ont jugé cette version fantaisiste et estimé «que leur présence avait choqué le personnel présent», condamnant chacun des contrevenants.

Rebondissement : André Villas-Boas reste à l’Om !

André Villas-Boas, qui avait refusé de prolonger à l’Om, a décidé finalement de rester la saison prochaine, révèle L’Equipe. Le technicien portugais a été convaincu par son vestiaire. Unanimement soutenu par ses joueurs, André Villas-Boas sera donc sur le banc la saison prochaine. Une manière de poursuivre l’aventure avec les Phocéens.

Avec Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here