PARTAGER

L’Alliance des forces de progrès (Afp) salue la «détente» notée dans le climat politique au Sénégal depuis l’étape de Massalikoul Jinane. Le Secré­tariat politique exécutif (Sep) du parti souligne qu’il est «permis de penser que le dialogue national se poursuivra dans l’intérêt de notre pays et de ses populations». Dans un communiqué, Moustapha Niasse et ses camarades estiment que «les premiers accords sur les questions liées au processus électoral devraient aider tous les acteurs à surmonter le mur psychologique pour trouver un consensus, notamment sur la sécurité, la gestion des ressources minières et gazières, l’école et la santé». Selon l’Afp, «toutes les politiques publiques conçues et mises en œuvre relèvent du développement concerté». Les Progressistes trouvent aussi que le choix du chef de l’Etat d’accélérer le rythme des réalisations du premier mandat doit être salué. «Les nouveaux choix économiques et sociaux se libèrent de l’emprise des urgences pour se projeter sur le long terme», considèrent-ils. Partant de ce constat, ils soulignent que «tout débat stérile est un luxe dont le Sénégal pourrait se passer».
Par ailleurs, ce parti de la mouvance présidentielle envisage d’organiser dans les prochains jours un grand forum sur le thème «L’Afp face à la perspective de la construction de l’économie pétrolière et gazière au Sénégal». Ce forum qui sera présidé par Moustapha Niasse lui-même verra «la participation de toutes les coordinations régionales, des délégations départementales, des femmes, des jeunes, des élus, des cadres, des universitaires, des handicapés et des marchands ambulants».

dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here