PARTAGER

Ousseynou Diop pourrait recouvrer totalement sa liberté le 23 janvier prochain. Après 3 ans de détention préventive, il a obtenu hier la liberté provisoire. Alors qu’il comparaissait pour apologie du terrorisme qu’il a évidemment contestée. Selon ses déclarations, il n’a fait qu’un commentaire sur la toile après les attentats du Bataclan. «Je n’ai fait qu’un commentaire, Je ne connais pas le nombre de morts de cet attentat, mais j’ai commenté sur mon compte Facebook. Je ne suis pas quelqu’un de violent. Et je regrette mon geste», a-t-il ajouté. Le prévenu indique aussi qu’il ne connaît pas des gens qui s’adonneraient au terrorisme à Thiès. Toutefois, il prédit dans son commentaire «qu’il y aura un autre attentat prévu lors du match du championnat de France entre Lyon-Nice. Seule­ment, c’était une blague que je regrette parce que j’allais être en Master 2», regrette-t-il. Mais le Parquet a requis 3 ans ferme, alors que la défense a plaidé la relaxe.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here