PARTAGER

Attrait à la barre pour le délit de vol, l’étudiant Mamadou Bah n’a pas cherché à nier les faits qui lui sont reprochés. Hier, devant le juge des flagrants délits, il est vite passé aux aveux. Il a reconnu avoir subtilisé la somme de 1 million 400 mille francs Cfa à son employeur. Avec cet argent, il s’est procuré une moto Jakarta. Mais il a contesté l’usage de fausses clés qui aurait facilité le vol. Il a soutenu que l’armoire qui contenait l’argent n’était pas fermée. Pour le procureur, les faits sont constants. Il a requis 2 ans dont 6 mois de prison ferme. Finalement, le Tribunal a retenu 2 ans dont 3 mois ferme.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here