PARTAGER

Le Professeur Coudou Guèye Mar Diop, recteur de l’Université Amadou Moctar Mbow de Diamniadio (Uam), a souligné la nécessité de changer le mode de gouvernance, d’enseignement et d’évaluation dans l’enseignement supérieur afin de positionner les universités sénégalaises dans le cercle des instituts supérieurs d’excellence. «Actuelle­ment, la compétition dans l’enseignement supérieur est très forte au niveau international. A partir du moment où nous voulons un autre type d’université, il nous faut changer de mode de gouvernance, d’enseignement et d’évaluation parce qu’on nous a demandé d’être une université d’excellence», a-t-elle dit. Le recteur de l’Uam intervenait à un atelier de validation des outils numériques, d’information et de formation du personnel de cette université sur les innovations relatives à la dématérialisation de ces procédures.
La rencontre qui s’est achevée dimanche sert également de cadre de sensibilisation sur les paradigmes liés à la conduite du changement, selon ses organisateurs. La rencontre, organisée en collaboration avec l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) et du Bureau organisation et méthode (Bom), entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme de gouvernance de l’Uam. «Nous nous appuyons sur les outils informatiques pour avoir un autre type de gestion et de gouvernance afin d’attirer les meilleurs enseignants et les meilleurs étudiants», a souligné Codou Guèye Mar Diop. Elle a ainsi fait part de son option de s’appuyer sur un vaste programme intitulé «En route vers l’Uam», lequel promeut entre autres volets «la culture de la valeur et de la paix». «Nos universités ne sont plus dans les rangs. Il faudrait qu’avec les nouvelles universités et même celles qui existent nous fassions beaucoup d’efforts pour retrouver les rangs. Cet effort commence par la culture de la paix dans nos universités», a insisté le recteur de l’Uam. Le Pr Guèye Mar Diop a, à cet égard, réaffirmé la volonté de l’Uam de former dès le départ ses étudiants afin qu’ils s’approprient cette université et aient la possibilité de choisir leur projet professionnel. L’Uam compte démarrer ses cours avec 300 étudiants qui vont y être orientés à la prochaine rentrée prévue en janvier 2020 pour maîtriser le flux, a révélé son recteur. «Nous allons accueillir ces étudiants sous forme d’année préparatoire dans les matières scientifiques, les mathématiques, les physiques, l’anglais, le leadership, le professionnalisme avant qu’ils ne démarrent réellement les cours à la suite de leur orientation dans les différentes filières de professionnalisation», a-t-elle fait savoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here