PARTAGER

«Le décret n’a servi qu’au déclassement des 4 ha qui de fait avaient fait l’objet d’une attribution de baux individuels qui ont été établis avant notre arrivée. Nous avons effectivement préparé le décret (sur l’octroi des 4 ha à l’Ums). La pertinence du décret se trouve dans son objet de déclasser les 4 ha sur cette bande des filaos, zone classée. C’est un préalable indispensable pour pouvoir y faire usage d’habitation. Les préalables à vérifier par le ministère de l’Environnement se limitent à vérifier le respect de toutes les étapes de la procédure. Il s’agit en l’occurrence d’une requête aux fins de déclassement faite par la Direction des eaux et forêts que le ministre de l’Environnement transmet au gouverneur. Celui-ci convoque la Commission régionale des sols qui donne son avis. Ensuite, le ministre de l’Environnement convoque la Commission nationale qui donne aussi un avis. C’est après un avis favorable de ces deux commissions que le décret est préparé et soumis à la signature du président de la République. Dans le cas précis des magistrats, toutes ces procédures ont été respectées.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here