PARTAGER

A la question de savoir s’il est d’accord avec les mesures qui
ont été récemment prises par le président de la République, Pr
Moussa Seydi soutient que le scientifique qu’il est «a pour rôle
de conseiller et d’accompagner un processus». D’après lui, «il
n’appartient pas au technique de dire est-ce qu’il est d’accord
ou pas par rapport à une décision de l’Etat». Selon M. Seydi,
«c’est le Président qui a une vue sur les questions économiques,
les aspects sociaux, les aspects sécuritaires, géostratégiques et diplomatiques». Donc pour lui, «quelqu’un qui a une vue globale est très à même de connaître la décision qui est la meilleure
pour le pays». Ce, ajoute-t-il, «d’autant plus qu’en cas d’épidémie au début le scientifique peut commander une décision mais quand l’épidémie dure du fait de ces différentes implications, ce sont les réalités du terrain qui commandent les décisions à prendre». Poursuivant ses explications, il précise sa position :

«Vous voyez que sur le plan scientifique la prise en charge à
domicile n’est pas préférable dans notre mode de vie. Mais on
arrive à une situation où il y a des malades qui refusent de
venir se faire soigner à l’hôpital du fait de la stigmatisation et
d’autres facteurs, mais on ne doit pas les abandonner, on doit
les prendre en charge. On ne peut pas mettre aussi l’accent
sur ces patients quand on a une tension au niveau des lits et
qu’on risque de ne pas hospitaliser des gens qui ont des facteurs
de risque.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here