PARTAGER

Pendant 24 heures, le Sénégal ne pouvait bouger ni par les rails ni par les airs. Si les cheminots ont le sentiment que l’Etat veut abandonner le chemin de fer en n’y investissant pas, les aiguilleurs du ciel se plaignaient de leur côté de la précipitation qu’ils ont ressentie dans l’ouverture de l’Aibd, alors que tout n’était pas encore en place. Ces gens agissent comme s’ils ne connaissent pas ce pouvoir, où ne compte que la volonté du chef. Macky Sall a bien inauguré l’échangeur de l’Emergence, devenu échangeur Aliou Sow, alors que le chantier était loin d’être achevé. Ne vous étonnez pas si l’on a encore repoussé l’échéance pour l’autosuffisance en riz…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here