PARTAGER

Dans ce sillage, le président du Hcct a exprimé son «étonnement» sur l’existence de cette fronde qui le viserait. «Il n’y en a pas. Nous travaillons dans des conditions apaisées et civilisés. Nous n’avons aucun problème de cette nature. On n’est surpris qu’on nous dise qu’il y a un malaise ou des problèmes entre les hauts conseillers et son président. Ce n’est pas la vérité», clarifie M. Dieng. En outre, Ousmane Tanor Dieng a également tiré les choses au clair sur la «confusion» autour de son mandat qui aurait expiré. «Mon mandat n’est pas lié à une annualité. Le président de la République m’a nommé président du Hcct. Ce qui n’est pas lié aux changements qui interviennent pour les mandats des autres membres du bureau. Le président du Hcct n’est pas visé par le changement annuel au niveau du bureau. Le temps de mon mandat à la tête du Hcct dépend du chef de l’Etat. Ce n’est pas défini», dit-il.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here