PARTAGER

Jusque- là épargnée par la maladie de Covid19, la région de Matam vient d’enregistrer son premier cas positif de Coronavirus.

Le Covid a ainsi fait le maillage du territoire national. Toutes les 14 régions du Sénégal sont désormais touchées par la pandémie. Un habitant de la commune de Houdallaye (éleveur-vendeur de bétail) dans le département de Ranérou Ferlo a été déclaré positif ce lundi 1er juin 2020.
Ce dernier, qui vaquait tranquillement à ses occupations, faisait la navette entre la capitale Dakar, épicentre de la maladie, et son département Ranérou-Ferlo. Revenu récemment de Dakar, il a été contrôlé par le dispositif sanitaire mis en place par les autorités. Après les prélèvements, les résultats des tests virologiques effectués et envoyés à Touba sont revenus positifs. Selon le préfet du département de Ranérou-Ferlo, Mamadou Guèye, contacté par téléphone, il s’agit d’un cas asymptomatique qui a été détecté très tôt. Ce qui fait croire à l’autorité administrative qu’il ne développe pas de risques graves. Aussi, rassure le préfet du département, «il n’a été en contact avec aucun membre de sa famille». Car, après les prélèvements, il lui a été prescrit de se confiner.
A en croire le préfet de Ranérou, si Matam a pu être épargnée de la maladie depuis le début de la pandémie au mois de mars dernier au Sénégal jusqu’à maintenant, c’est grâce à un dispositif de contrôle qu’ils ont mis en place, permettant de filtrer toutes les entrées. En effet, à l’entrée de la ville de Ranérou, un dispositif de contrôle de toutes les personnes venant des zones à contamination communautaire est mis en place. Cette stratégie de veille est toujours de mise.
Pour l’heure, les autorités administratives vont retracer tous les contacts du cas pour des prélèvements et d’éventuels tests virologiques. Le combat de l’Administration sera de circonscrire ce cas à Houdallaye pour éviter la propagation au niveau régional et limiter les dégâts.
Toutefois, le Préfet Mamadou Guèye appelle les populations à plus de vigilance et au respect strict des mesures barrières. Mais également, d’éviter surtout les déplacements vers les zones pandémiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here