PARTAGER

La série d’invincibilité des Reds a pris fin sur le terrain de Watford (0-3) ce samedi, lors de la 28e journée de Premier League. L’attaquant sénégalais, Ismaïla Sarr, auteur d’un doublé et une passe décisive, est passé par là.

Les Reds ne sont pas invincibles. Leader incontesté, quasiment assuré d’être sacré champion d’ici quelques journées, Liverpool a été battu (0-3) pour la première fois de la saison en Premier League, à Watford, ce samedi, lors de la 28e journée. L’ancien joueur du Stade Rennais, Ismaïla Sarr, a été le bourreau des hommes de Jürgen Klopp en inscrivant un doublé (54e, 60e). Liverpool n’avait plus perdu en Championnat depuis le 3 janvier 2019, face à Manchester City (1-2), lors de la 24e journée de la saison 2019-2020. Une série de 44 matchs qui a donc pris fin ce samedi.
Entre les deux Sénégalais présents sur la pelouse, formés à Génération Foot avant d’atterrir au Fc Metz, on attendait davantage Sadio Mané. Mais c’est bien Ismaïla Sarr qui a pris toute la lumière. Pour sa première titularisation depuis sa blessure aux ischio-jambiers, contractée en janvier, l’ancien Breton fut intenable et s’est surtout offert son premier doublé depuis son arrivée en Premier League.
Contre West Ham, déjà, le week-end dernier, les Reds avaient été sérieusement bousculés avant de trouver les ressources pour s’imposer (3-2). Pas cette fois. Le premier doublé de Ismaïla Sarr en Angleterre a sonné le glas de la quête de Liverpool, qui n’égalera donc pas le record d’invincibilité d’Arsenal, établi tout au long d’une saison (2003-2004) et plus (49 matchs sans défaite). L’attaquant sénégalais a d’abord poussé le ballon au fond des filets en profitant d’un bon service de Abdoulaye Doucouré (1-0, 54e). Lancé par Troy Deeney, il a ensuite filé dans le dos de Virgil Van Dijk, avant de battre Alisson d’un joli ballon piqué (2-0, 60e).
Face au 19e de Premier League -qui en profite pour sortir de la zone rouge- Liverpool n’a jamais existé. Amorphes, les joueurs de Jürgen Klopp n’avaient frappé qu’une seule fois au but à la mi-temps, un tir en angle fermé de Mohamed Salah (20e). Dépassés par l’intensité des Hornets, les Reds ont définitivement cédé quand Troy Deeney, servi par Sarr, a inscrit le dernier but de la rencontre (3-0, 72e). Avec 22 points d’avance sur Manchester City, Liverpool sera champion. Mais un champion vaincu.
wdiallo@lequotidien.sn
(Avec Lequipe.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here