PARTAGER

L’attaquant d’Everton, Baye Oumar Niasse, est le premier joueur de Premier League con­vaincu de duperie réussie d’un arbitre. L’international sénégalais a simulé un penalty inexistant après un contact avec Scott Dann lors du match à Crystal Palace (2-2) samedi passé. L’incident a été examiné par une commission comprenant un ancien entraîneur, un ancien joueur et un ancien arbitre.

Deux matchs de suspension
Le trio regarde les images de façon indépendante et si les trois membres sont unanimes sur la simulation, alors le joueur est suspendu deux matchs.
Niasse, 27 ans, qui avait par ailleurs inscrit le 2e but de son équipe, est donc le premier à avoir mis les trois juges d’accord. Il a jusque ce mardi à 18 heures Gmt pour aller en appel de la décision.
Le principe des sanctions rétroactives pour simulation a été adopté en début de saison par la Fédération anglaise (Fa). En octobre, Shaun Miller, l’attaquant de Carlisle United (division 4), a été le premier joueur suspendu. Par contre Richar­lison, l’attaquant brésilien de Watford qui avait été accusé de simulation lors d’un match contre Arsenal, n’a finalement fait l’objet d’aucune sanction.
7sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here