PARTAGER

Le leader Manchester City se déplaçait à Liverpool ce samedi. Les Reds ont fait chuter pour la première fois de la saison (4-3) les Citizens grâce notamment à son trio offensif : Firmino, Mané et Salah, buteurs tous les trois.

Le choc de Premier League opposait cet après-midi Liver­pool à Manchester City. Les Reds restaient sur trois succès consécutifs avant la réception des Citizens à Anfield.
Toujours invaincu en Premier League, les hommes de Guar­diola avaient donc l’occasion de marquer encore un peu plus les esprits à Anfield. Les Reds entamaient idéalement la rencontre. Sur un ballon mal renvoyé par la défense de City, Firmino se démenait et récupérait le cuir pour servir Oxlade-Cham­ber­lain.
L’ancien Gunner s’infiltrait dans la défense des Citizens et décochait une frappe imparable pour ouvrir le score (1-0, 9e). Galvanisés par cette ouverture du score précoce, les Reds cherchaient à emballer le match.
En manque d’inspiration, le leader de Premier League s’en remettait aux tentatives lointaines, mais de Bruyne voyait sa frappe bien captée par Karius (34e). Liverpool malmenait son adversaire sur le plan physique, mais se faisait reprendre avant la pause. Sur une superbe transversale de Walker, Leroy Sané éliminait Gomez avant de déposer Matip et tromper Karius d’une frappe soudaine (1-1, 40e).

Le missile «lucarné» de Mané
Au retour des vestiaires, Manchester City se montrait plus entreprenant. Sur corner, de Bruyne trouvait Otamendi dont la tête heurtait le haut de la transversale (49e). Une occasion qui réveillait les Reds. Sur un corner renvoyé par Ederson, Mohamed Salah reprenait de volée et obligeait le portier brésilien à s’employer (55e).
Liverpool prenait à nouveau l’avantage. Oxlade-Chamberlain lançait Firmino qui remportait son duel face à Stones et trompait Ederson d’un magnifique piqué (2-1, 59e). Quelques secondes plus tard, Mohamed Salah récupérait un ballon aux abords de la surface et servait Mané qui plaçait un missile dans la lucarne de Ederson (3-1, 62e). Les hommes de Jürgen Klopp assénaient le coup de grâce.
Et ce n’était pas fini. Salah alertait Mané dans la profondeur, mais Ederson s’interposait. Le cuir revenait sur le buteur égyptien qui lobait astucieusement le gardien des Citizens (4-1, 68e).

Liverpool s’est fait peur jusqu’au bout
Invaincu depuis le début de saison, City rendait les armes sur une pelouse qui ne lui réussissait pas trop par le passé, mais les Citizens ne baissaient pas pavillon. Sur un relais entre Gündogan et Aguero, Matip remettait involontairement le ballon sur Bernardo Silva qui ajustait sans trembler Karius (4-2, 84e). Les hommes de Jürgen Klopp se faisaient peur jusqu’au bout. Sur un centre de Aguero, Gündogan, au point de penalty, trompait à nouveau Karius (4-3, 90+1). Au terme d’une fin de match irrespirable, Liverpool s’imposait sur le fil et grimpait sur le podium de Premier Lea­gue.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here