PARTAGER

La dernière date de la tournée fabuleuse de Liverpool en 2019 n’a pas été la plus spectaculaire, mais cette ultime représentation de l’année civile a été fidèle aux précédentes : victorieuse. Les Reds sont insatiables. Ils ont bouclé leur 50e rencontre d’affilée à domicile sans connaître la défaite, ont porté leur bilan de la saison à 18 victoires et un nul en 19 journées de Premier League et, surtout, n’ont plus perdu en Championnat depuis le 3 janvier et un revers contre City (1-2). Un an plus tard, le rapport de force s’est inversé.
Certes Liverpool n’a pas livré un match référence, mais le club de la Mersey en avait-il besoin ? Malgré l’enchaînement des matchs et des rendez-vous importants (Mondial des clubs, Leicester battu 4-0 jeudi), Jürgen Klopp n’avait pas fait tourner et on peut comprendre que ses joueurs n’étaient pas très frais. Même si Wolverhampton était dans le même cas, 45 heures à peine après son exploit face à City (3-2).
Dominateurs (65% de possession), mais maladroits, les Reds s’en sont remis à Mané. L’ailier sénégalais a inscrit l’unique but de la rencontre à bout portant, sur une remise de l’épaule de Lallana qui a nécessité l’intervention de la Var.
Avant lui, son pendant à droite Salah avait été trop imprécis et égoïste (4e, 12e, 21e…). En face, les Wolves n’ont pas été ridicules, loin de là, avec un but refusé et une pression constante. Van Dijk a même commis quelques erreurs de relâchement et Alisson a eu chaud jusqu’à la dernière minute du temps additionnel et cette frappe contrée de Traoré (90e+5). Mais Liverpool paraît intouchable. Rien ne semble pouvoir arriver aux Reds et la route vers le titre, qui les fuit depuis trente ans, est toute tracée et dégagée.
Encore buteur, Sadio Mané a été impliqué sur 30 buts de Liverpool en Championnat sur l’année civile (24 réalisations et 6 passes décisives). Le deuxième meilleur total, derrière le buteur de Leicester Jamie Vardy (34).
Avec lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here