PARTAGER

Depuis hier, la Mauritanie a une nouvelle chaîne parlementaire. Une première en Afrique ! Le lancement s’est fait dans les locaux de la Télévision nationale et a été salué par le président de l’Union internationale de la presse francophone (Upf), Madiambal Diagne, invité d’honneur de cette cérémonie.

Le paysage audiovisuel mauritanien s’est enrichi hier d’une nouvelle chaîne dédiée aux activités parlementaires. Une première sur le continent africain. Le lancement de cette nouvelle chaîne de télévision parlementaire s’est fait hier dans les locaux de la Télévision nationale mauritanienne, sous la présidence du ministre mauritanien de la Culture, de la communication et des relations avec les assemblées et en présence du président de l’Union internationale de la presse francophone (Upf), Madiambal Diagne, qui a été l’invité d’honneur de cette cérémonie. En prenant la parole, au cours de cet événement qui va marquer de l’histoire audiovisuelle de la Mauritanie et auquel ont pris part d’importantes personnalités dont le président de l’Assemblée nationale de Mauritanie et de nombreux députés mauritaniens, M. Diagne a salué «les efforts de diversification engagés par la Télévision nationale mauritanienne qui vient de se doter d’une chaîne supplémentaire qui vient s’ajouter à la chaîne généraliste et à une chaîne culturelle et une chaîne sportive».
Le ministre mauritanien de la Culture, de la communication et des relations avec les assemblées, Sidi Mohamed Ould Maham, a estimé que la création de cette chaîne participe de la satisfaction d’une demande des parlementaires qui souhaitent donner ainsi plus de visibilité à leurs rôles et missions au service des populations. Il a aussi salué la dynamique d’ouverture démocratique et médiatique et considéré que la création d’une chaîne thématique dédiée spécifiquement aux travaux et activités parlementaires «permettrait un meilleur contrôle des actions des pouvoirs publics et surtout permettrait aux citoyens d’être au diapason des initiatives et autres actions entreprises par leurs élus».
Le nouveau support audiovisuel mauritanien a pour vocation de diffuser les débats parlementaires. Il est dirigé par Mouhamed Tandian. Ce dernier s’est félicité de la création de la chaîne de télévision parlementaire «qui va contribuer au renforcement du paysage médiatique notamment en cette période où la Mauritanie s’apprête à organiser une nouvelle élection présidentielle prévue pour le 22 juin 2019».
mdiatta@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here