PARTAGER

L’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, est décédé ce mardi à Dakar, après avoir été contaminé au Covid-19. Il s’agit du premier décès enregistré par le Sénégal depuis l’apparition du virus le 2 mars dernier.

Le ministre de la Santé et de l’action sociale redoutait un cas de décès au coronavirus, surtout suite à l’annonce ce lundi par le Dr Abdoulaye Bousso de «deux cas graves dont l’un est sous assistance respiratoire».
Finalement Pape Diouf, qui faisait partie de ces «cas graves», est décédé hier à Dakar, selon la Télévision nationale. L’ancien président de l’Olympique de Marseille (2005-2009), a été contaminé récemment au Sénégal, au retour d’un déplacement professionnel en Côte d’Ivoire.
Pape Diouf (68 ans) a été hospitalisé à Dakar, à l’hôpital Fann. Placé sous assistance respiratoire le week-end dernier, son état s’est par la suite aggravé. Il devait être rapatrié dans la nuit d’hier en France. Mais il n’a pas tenu jusque-là.

Le foot, c’était sa vie !
Ancien journaliste à la Marseillaise dans les années 1980, Pape Diouf fut un agent à succès à partir des années 1990, s’occupant des intérêts de Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly, Basile Boli, William Gallas, Samir Nasir ou Didier Drogba, entre autres joueurs.
Arrivé à la tête de l’Om en 2004, il est officiellement nommé président en 2005. Débarqué par Robert Louis-Dreyfus en 2009, il est devenu un conférencier recherché dans les colloques sportifs.
Dirigeant estimé, Pape a été un des acteurs majeurs du football français, réputé pour son langage de haute tenue et ses passes d’armes avec certains dirigeants comme son homologue lyonnais Jean-Michel Aulas et ceux de la Caf.
Mis en examen dans l’affaire des transferts douteux de l’Om, fin 2016, une décision judiciaire levée en 2018, il avait ensuite filé à Dakar, auprès d’une partie de sa famille.
Précédemment consultant sur la chaîne cryptée Canal+, Pape Diouf avait été placé sous assistance respiratoire dans un établissement hospitalier de Dakar, avant de rendre l’âme.
C’est une terrible nouvelle pour le monde sportif sénégalais et surtout phocéen.

135 personnes hospitalisées et 40 guéries
Il s’agit du premier décès enregistré sur le sol sénégalais depuis l’apparition du virus. Selon les dernières données communiquées par le ministère de la Santé, 175 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus, mais le pays ne comptait jusque-là aucun décès. 135 personnes sont hospitalisées et 40 ont pu rentrer chez elles depuis le début de la pandémie mondiale. Dans le monde, la pandémie a fait plus de 40 000 morts, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse à partir de sources officielles mardi. Plus de 800 000 cas ont par ailleurs été officiellement déclarés dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here