PARTAGER

Dans la nuit du dimanche au lundi 8 juin 2020, la quasi-totalité des départements de la région de Tambacounda ont reçu des précipitations. De Bakel à Goudiry, en passant par Tambacounda, plusieurs villes et villages ont été arrosés. Boyngueul Bamba, commune où est apparu pour la première fois le coronavirus, a enregistré le pic, avec 115mm de pluie, inondant les rues et ruelles de cette collectivité.

La région de Tambacounda a enregistré ses premières pluies dans la nuit du dimanche au lundi 8 juin 2020. Des villes et villages de Bakel, Goudiry et Tambacounda ont reçu de fortes quantités d’eau. Selon le bulletin du Service régional du développement rural, la plus importante quantité d’eau a été enregistrée à Boyngueul Bamba, cette commune qui abrite les villages de Kanehambé et de Féténiébé où est apparu pour la première fois le premier cas de coronavirus dans la région de Tamba­counda. D’après le bulletin de la Direction régionale du développement rural (Drdr), 115mm de pluie y ont été enregistrés, inondant les rues et ruelles de la collectivité. Toutefois, elle n’est pas la seule localité à avoir reçu une importante quantité de pluie. Bakel aussi en a reçu 64mm de même que Goudiry 48mm, Balla 47mm, Dian­kemakha 27mm, Koulor 19mm, Kothiary 14mm, toutes dans le département de Goudiry.
Les localités comme Moudéry dans le Bakel ont reçu 32mm,  Diawara 36mm, Ballon 33mm, Kidira 26mm, Bélé 23mm, Kéniéba à la frontière a enregistré 34mm, entre autres localités arrosées.
C’est dans le département de Tambacounda qu’auront été notées les plus faibles précipitations. Aucune localité n’a dépassé la barre des 20mm de pluie. Dans la commune, il n’y a que des traces, seuls 3mm de pluie y sont enregistrés. Les villages de Missira et de Dialacoto ont connu un léger mieux avec chacun totalisant 17mm de pluie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here