PARTAGER

Les sélectionneurs du Sénégal et du Nigeria ont accepté l’idée de jouer un match de préparation pour la Can 2019 (21 juin au 19 juillet), a annoncé à l’Aps, le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Augustin Senghor, confirmant le coach des Super Eagles, Gernot Rohr, le premier à donner l’info. «Les deux entraîneurs sont acquis à la cause, tout s’est fait au Caire (Egypte) pendant le tirage au sort entre le président de la Fédération nigériane de football (Amaju Pinnick) et nous-mêmes en présence des deux techniciens», a-t-il déclaré.
Le président de la Fsf, qui a rejoint Dar-es-Salam dimanche après le tirage au sort de la Can 2019, vendredi, précise qu’il reste à déterminer le lieu devant abriter cette rencontre, «en Espagne ou en Egypte». «Les deux parties vont définir les modalités pour que ce match de préparation puisse avoir lieu dans les meilleures conditions», a ajouté Me Senghor, signalant que les Lions feront leur stage de préparation en Espagne.
Revenant sur le tirage au sort de la Can 2019, il souligne que le Sénégal a hérité d’une poule «largement à sa portée avec l’Algérie, la Tanzanie et le Kenya». «Mais une chose est de le dire, une autre est de le démontrer sur le terrain et nous tous attendons des joueurs qu’ils jouent pour la première place», a-t-il dit. «Cela ne veut pas dire manquer de respect aux adversaires», s’est-il empressé d’ajouter, rappelant que les éliminatoires de la Can 2019 «ont démontré suffisamment» que les équipes nationales africaines «se tiennent de très près». «C’est très juste de reconnaître qu’il n’y a plus de petites équipes sur le continent» africain, a-t-il insisté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here