PARTAGER

Dakar se prépare à recevoir le 9ème Forum mondial de l’eau. Prévu en mars 2021, il sera une plateforme pour les décideurs d’échanger sur les enjeux de l’heure. Le secrétariat exécutif est à pied d’œuvre.

Du 22 au 27 mars va se tenir le 9ème Forum mondial de l‘eau à Dakar. Il sera une plateforme unique où la communauté de l’eau et les décideurs clés peuvent collaborer et établir des plans d’actions à long terme sur les défis de l’eau autour du monde. La «Sécurité de l’eau pour la paix et le développement» est le thème pour Dakar 2021. «L’ambition du Sénégal et du Conseil mondial de l’eau est d’organiser un forum efficace aux plans social, politique, économique, un forum catalyseur de l’action pour les engagements sur l’eau et l’assainissement, un forum connecté, en lien avec les agendas, plateformes et engagements relativement aux Odd et autres accords internationaux, un forum contextualisé, global et de proximité, ancré sur les principaux défis de l’eau du Sénégal, de l’Afrique et du monde entier», a déclaré le secrétaire exécutif du 9ème Forum lors d’une conférence de presse virtuelle.
Abdoulaye Sène a expliqué que Dakar 2021 va aborder les enjeux globaux de l’eau pour l’homme et la nature, aujourd’hui et demain. L’ambition est d’accélérer la concrétisation efficace de l’agenda mondial de l’eau qui conditionne l’atteinte des Objectifs de développement durable, en particulier en Afrique, un continent où l’eau est vitale et critique pour le développement. Le Forum devra renforcer les actions en Afrique et dans le monde, pour l’accès universel à l’eau et à l’assainissement au regard des progrès faibles et fragiles, des pressions croissantes liées au défi climatique, à la démographie galopante, à l’urbanisation non contrôlée, aux pollutions. Ainsi, les enjeux de l’organisation de Dakar 2021 s’articule autour de 3 points que Abdoulaye Sène a détaillés comme suit : «Premièrement, autour d’un processus inclusif décloisonné multi-acteurs avec l‘ensemble des parties prenantes qui vont intervenir dans les groupes de travail structurés autour des 4 priorités : ‘’Sécurité de l’eau et de l’assainissement’’, ‘’Eau pour le développement rural’’, ‘’Coopération» et ‘’Outils et moyens’’. Deuxièmement, autour d’un Sommet des chefs d’Etat, de gouvernement et des grandes institutions internationales pour lancer un message et une initiative politique historique, en vue de catalyser les actions, notamment pour la réalisation rapide de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement. Et troisièmement, autour de la mise en œuvre de l’Initiative Dakar 2021 qui vise, durant la phase préparatoire, à sélectionner des projets pertinents, innovants, reproductibles, produisant des résultats à court terme, à impact durable autour des priorités du Forum.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here