PARTAGER

«Nous prions l’ensemble des usagers pour qu’ils prennent les dispositions nécessaires par rapport à la prudence pour qu’ils puissent venir tranquillement célébrer la nuit de ‘’leylatoul khadre’’ et repartir tranquillement chez eux. Nous invitons les pèlerins à rouler doucement sur l’autoroute Ila Touba.» Ce sont les prières de Cheikh Abdul Ahad Mbacké, lors du Comité régional de développement consacré aux préparatifs du Magal du «leylatoul khadre» communément appelé Magal de Sokhna Maïmounatou Mbacké Binetou Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Si Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Ibn Gaïndé Fatma a invité les usagers de la route à être prudents, c’est parce que «nous avons constaté plusieurs accidents qui ont causé des morts sur l’autoroute Ila Touba».
En sa qualité de président du comité d’organisation de cet évènement religieux qui draine beaucoup de fidèles, Cheikh Abdoul Ahad Mbacké et les autres membres ont formulé d’autres doléances. Les plus en vue sont la sécurisation des personnes et des biens, l’assainissement, l’hydraulique et l’électrification. Pour Serigne Abdou Lakhat Mbacké, «c’est le premier Magal que nous célébrons après le décès de Sokhna Bally, mais également le 20ème anniversaire depuis le décès de Sokhna Maïmouna Mbacké, donc c’est un Magal assez spécial et toutes les dispositions vont être prises par la famille, les talibés ainsi que toute la communauté musulmane. Nous ferons en sorte que cet évènement soit rehaussé d’un cachet extrêmement populaire à la dimension de ces deux manifestations». S’exprimant sur le programme, le président du comité d’organisation révèlera que «des conférences sont prévues comme dans le passé. En prélude, il y aura un panel dont le thème va porter sur le Code de la famille». Interpellé sur le sens du Magal, Cheikh Abdoul LAhad Mbacké estime que «ce Magal sera une nuit meilleure que mille nuits et sera consacré à un récital du saint Coran. Un récital qui a été chanté par Cheikh Ahmadou Bamba, Khadimou Rassoul. C’est une nuit plus qu’importante dans le calendrier musulman».
De son côté, le gouverneur a rassuré le comité d’organisation sur la bonne tenue du Magal, tout en rappelant que toutes les dispositions seront prises par les différents chefs de service de la région. Il signale «qu’un parking sera aménagé auprès du domicile de Sokhna Maï de même que 6 postes médicaux avancés, 4 ambulances, un don de médicaments sur le plan sanitaire». Et l’autorité administrative d’ajouter : «Le Service d’hygiène va désinfecter le site au moins une semaine avant l’évènement. Pour l’énergie et l’eau, nous avons retenu deux branchements provisoires, un à Keur Sokhna Bally. Pour l’éclairage public, un groupe électrogène sera testé avant d’être laissé sur place. Une mise en hors-délestage de la ville de Touba sera assurée. Les autorisations seront livrées au Service des eaux et forêts de Mbacké pour le bois de chauffe. 5 citernes et deux bâches à eau seront mises à la disposition pour assurer l’approvisionnement correct en eau. Pour la logistique, nous avons retenu deux tribunes, 500 chaises et deux bâches de 600 m2. On va mettre en commun les barrières de la gendarmerie et celles de la police pour avoir un nombre suffisant», a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here