PARTAGER

Le président sortant de l’Association des comités nationaux olympiques africains (Ac­noa), l’intendant-général, Lassa­na Palenfo, s’est déclaré candidat pour un quatrième mandat à la tête de cette instance lors de la prochaine assemblée générale prévue du 9 au 12 mai prochain à Djibouti. Agé de 76 ans, cet officier général de l’Armée ivoirienne a été élu pour la première fois en 2005, puis réélu en 2009 et en 2013. Il aura comme challenger le Came­rou­nais Hamad Kalkaba Malboum (66 ans) qui a annoncé sa candidature en début mars dernier. Cet officier supérieur (Colonel) de l’Armée camerounaise est le président du Comité national olympique et sportif de son pays (Cnosc), patron de la Confé­dé­ration africaine d’athlétisme (Caa) et vice-président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf). C’est la deuxième fois que les deux hommes se feront face après la victoire de l’Ivoirien sur le Camerounais lors du scrutin de 2009. L’Acnoa compte 54 membres.

Comités nationaux olympiques de la zone 4 : La Guinée Equatoriale prend les rênes

L’Equato-guinéen, Manuel Sabino Asumu Cawan, a été élu président des comités nationaux olympiques des sept pays de l’Afrique centrale, membres de la zone 4, lors d’une Assemblée générale tenue ce mardi à Bangui. Il  sera en poste pour un mandat de 4 ans. Selon le président sortant de la zone 4, le Camerounais, Hamad Kalkaba Malboum, la solidarité olympique doit se manifester au profit de la Rca, en proie aux violences. La rencontre a aussi discuté du bilan de la participation des comités olympiques et sportifs de la zone 4 aux Jeux Olympiques de Rio au Brésil, le choix de leur futur siège.

Apa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here