PARTAGER

Me Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football, brandit les progrès enregistrés par la discipline sous son magistère comme arguments suffisants pour prétendre à un autre mandat lors de l’Assemblée générale du 12 août.
«Durant notre magistère, le football a enregistré de réels progrès», a affirmé Me Senghor à Louga pour expliquer son programme dont l’essentiel vise à renforcer les acquis durant ces dernières années. Il a cité les résultats probants chez les petites catégories et une gestion modernisée de l’instance fédérale au profit des clubs.
Le président Senghor rappelle que le football sénégalais, qui sortait juste de la normalisation, peut se targuer d’avoir enregistré des avancées notables avec l’équipe dirigeante actuelle qui a permis au Sénégal de remporter les Jeux Africains et de disputer une demi-finale de Coupe du monde avec les U20.
Ces bons résultats obtenus par les petites catégories ainsi que les nets progrès notés dans la gestion du football constituent des arguments suffisants pour briguer un dernier mandat afin de parfaire certaines choses, a déclaré le président de l’Us Gorée.
Le souhait de tous les sportifs est de voir le pays gagner avec son équipe A la Coupe d’Afrique des nations, un challenge à la portée des Lions, selon Me Senghor. «Avec moi ou un autre ce défi sera relevé très bientôt», a-t-il dit.
Avec les jeunes, qui ont acquis beaucoup d’expérience et de compétitivité, associés à leurs aînés constitués des Gana Guèye, Cheikhou Kouyaté. Etc., managés par un jeune entraîneur talentueux, le Sénégal «est sur le bon chemin» pour gagner une compétition majeure sur le continent, a déclaré le patron du foot sénégalais.
Il dit comprendre ses challengers qui espèrent être en mesure de faire plus que lui mais assure qu’il ne va pas leur faciliter la tâche car autant qu’eux, son ambition est de faire franchir des paliers à ce football national grâce à son expérience.
Me Senghor a rappelé certaines réalisations de la fédération qui a eu, sous son magistère, outre le siège de la fédération, à construire un Centre de formation d’une valeur d’un milliard et demi à Toubab Dialao où prennent plaisir les Equipes nationales lors des préparations.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here